L' Apostasie

La foi est la meilleure des œuvres selon le jugement de Dieu (Allah). Il est impératif pour le musulman de connaître les choses qui font sortir de l'Islam, afin de les éviter et de conserver sa foi. En effet, celui qui ne connaît pas le mal risque d'autant plus d'y tomber.

Les dangers de l’apostasie

L’apostasie, c’est ce qui rompt l'Islam et l'annule, que Dieu nous en préserve. C’est-à-dire que la personne qui était musulmane sort de l’Islam, elle n’est plus musulmane. L'apostasie est de trois sortes : par les croyances, les actes ou les paroles. Celui qui tombe dans l'apostasie perd la récompense de toutes ses bonnes actions antérieures et s’il meurt sans être revenu à l’Islam en prononçant les deux témoignages, il entrera en enfer pour y demeurer éternellement. Le musulman doit donc apprendre ce qu’est l’apostasie afin de s’en préserver et ainsi conserver son Islam.

Se préserver de l’apostasie par la croyance

Il y a des croyances qui font sortir de l’Islam et parmi ces croyances, il y a le fait d’avoir un doute au sujet de l’existence de Allah ou des attributs qui sont obligatoirement Siens, du Prophète Mouhammad, douter si le Qour'an est bien un livre révélé. Il y a aussi le fait de croire que Dieu serait une lumière, ou qu'Il serait une âme ou croire que notre maître Mouhammad serait une partie de Dieu ou son fils. Il en est de même pour celui qui croit que Dieu est assis sur le trône (al-^arch) ou localisé quelque part ou partout.

Se préserver de l’apostasie par les actes

Il y a des actes qui font sortir de l’Islam et parmi ces actes, il y a le fait :

  • de se prosterner pour une idole.
  • ou jeter le Mous-haf (le livre du Qour'an) ou une de ses feuilles ou même une feuille sur laquelle est inscrit le nom de Dieu dans un endroit impur, délibérément.

Il est donc un devoir de respecter les feuilles sur lesquelles il y a un nom de Allah. Quelle que soit la langue dans laquelle ce nom est écrit (الله, Allah, Dieu, God…), il n'est pas permis de les jeter dans un endroit répugnant, même si celui qui a fait cela ne vise pas le manque de respect car le geste signifie à lui seul un manque de respect.

Se préserver de l’apostasie par la parole

La troisième sorte d’apostasie est celle qui a lieu par la parole comme :

  • insulter Allah ou Lui attribuer l’injustice ;
  • ou Lui attribuer un fils par la parole même s'il n'y croit pas ;
  • ou insulter ou maudire un des Prophètes ou un des anges ;
  • ou dire : « crée moi cela, comme Allah t'a créé » ;
  • ou dire : « je ne suis pas musulman» en plaisantant ou sérieusement ;
  • ou maudire l’Islam.

La colère et l’ignorance ne sont pas des excuses

L'Imam An-Nawawiyy dans son livre Rawdatou t-Talibin a dit : « Si un homme s'emporte contre son fils et le frappe violemment et qu'un autre lui dit : "n'es-tu pas musulman ?" S'il répond délibérément "non", il a apostasié », c'est-à-dire que la colère n'est pas une excuse si une parole de mécréance est dite volontairement, même dans un état de colère. L'Imam Abou l-Haçan Al-'Ach^ariyy a dit : « Personne n'est excusé pour son ignorance, au sujet de ce qui entraîne la mécréance. »

Que faire en cas d’apostasie ?

Celui qui est tombé dans une apostasie, qu’il revienne immédiatement à l'Islam en prononçant les deux témoignages :

 أَشهَدُ أَنْ لاَ إِلهَ إِلاَّ اللّهُ وَأَشْهَدُ أَنَّ مُحَمَّداً رَسُولُ اللَّه   

('ach-hadou an la 'ilaha 'il-la l-Lah wa'ach-hadou 'anna Mouhammadan raçoulou l-Lah)

ou en français : « Je témoigne qu'il n'est de dieu que Allah et je témoigne que Mouhammad est Son Messager »,

ou encore « Je témoigne qu'il n'est de dieu que Dieu et je témoigne que Abou l-Gacim est le Messager de Dieu. »

Abou l-Gacim est un des surnoms du Prophète Mouhammad salla l-Lahou ^alayhi wasallam.

Règle générale

Toute croyance, tout acte ou toute parole qui signifie une moquerie ou un dédain (c’est-à-dire un manque de respect) à l'égard de Allah, de Ses Livres, de Ses Messagers, de Ses lois, de Ses anges, des rites (comme le pèlerinage), des signes ou symboles de l’Islam (comme les mosquées), du Paradis ou du châtiment de l’enfer est de la mécréance. C'est la définition de l'apostasie ou la sortie de l'Islam.

Alors, qu’on y prenne garde de toutes nos forces dans n'importe quelle situation.

Date de dernière mise à jour : Ven 15 juin 2018