Lutte contre l'extrémisme

A notre époque, l’ignorance s’est grandement propagée. Ainsi, de nombreuses voies s’élèvent et prônent la discorde, jettent des doutes sur les fondements de la religion et mettent les musulmans dans l’incrédulité, les éloignant ainsi de la religion. Il est obligatoire d’apprendre la science de la religion afin d'ordonner le bien et de blâmer ce qui est blâmable.

Il est obligatoire d’ordonner le bien et d’interdire le mal

Il est permis dans notre religion de mettre en garde mais à bon escient. En effet, Dieu dit :

كنتم خير أمة أخرجت للناس تأمرون بالمعروف وتنهون عن المنكر وتؤمنون بالله

(kountoum khayra ‘oummatin ‘oukhrijat li n-naçi ta’mourouna bi l-ma^roufi watanhawna ^ani l-mounkar) ['Ali ^Imran / 110]

ce qui signifie:« Vous êtes la meilleure communauté qui ait été amenée à émerger pour les gens, vous ordonnez le bien et vous interdisez le mal, et vous avez la croyance en Allah ... »

Le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit :

مَن رأى منكم منكرًا فليغيرْه بيده، فإن لم يستطع فبلسانه فإن لم يستطع فبقلبه وذلك أضعف الإيمان

(man ra'a minkoum mounkaran fa l-youghayyirhou biyadih fa'in lam yastati^ fabiliçanih, fa'in lam yastati^ fabiqalbihi wadhalika 'ad^afou l-'iman)

ce qui signifie:« Si l'un d'entre vous est témoin d'une chose répréhensible, qu’il l’empêche par sa main ; s'il n'en a pas la capacité, qu’il l’empêche par sa langue et s'il n'en a pas la capacité, qu'il la réprouve par son cœur, et c'est le minimum que la foi exige. »

Rapporté par Mouslim.

Le Prophète a mis en garde pour la religion

Il a été rapporté par Al-Boukhariyy dans son Sahih (livre de "al-Adab" chapitre "Ce qui est permis concernant le fait de formuler un jugement négatif au sujet d'une personne") que le Messager salla l-Lahou ^alayhi wasallam a dit au sujet de deux hommes qui vivaient parmi les musulmans  :

ما أظنّ فلاناً وفلاناً يعرفان من ديننا شيئا

(ma ‘adhounnou foulanan wafoulanan ya^rifani min dinina chay'a)

ce qui signifie:« Je ne pense pas que untel et untel connaissent quoi que ce soit à notre religion. »

D'autre part, ‘Ahmad a rapporté dans son Mousnad qu’un orateur avait dit ce qui signifie : « Celui qui obéit à Allah et à Son Messager certes il est sur le droit chemin et celui qui leur désobéit, certes il s'est égaré. » Le Prophète lui a alors dit :

بئس الخطيب أنت

(bi'ça l-khatibou 'ant )

ce qui signifie:« Quel mauvais orateur tu fais »

parce qu'il avait désigné Allah et le Messager par un seul et même pronom (leur). Il lui a ensuite dit :

قل ومن يعص الله ورسولَه

(qoul waman ya^si l-Laha waraçoulah)

ce qui signifie:« Dis : et celui qui désobéit à Allah ET à Son Messager. »

Le Prophète ne s'est pas tu pour cette chose qui ne comporte pas de mécréance. Comment donc se taire sur celui qui falsifie la religion et qui propage ses déviations parmi les gens, il est d'autant plus important de mettre en garde contre ce genre de personne pour éloigner les gens de lui. Ainsi, le fait de citer ceux qui mentent au sujet de la religion ne relève pas de la médisance interdite. Au contraire cela relève de la mise en garde obligatoire. Puisque le Messager a critiqué des ignorants et mis en garde contre celui qui faisait une erreur sur l’utilisation d’un pronom, que dire alors de certains qui prétendent avoir la science, qui trompent les gens et considèrent la mécréance comme étant de l'Islam ?

Réplique du grand savant Ach-Chafi^iyy contre l’égarement de Hafs Al-Fard

Suivant la voie indiquée par le Messager de Allah, l’imam et savant Ach-Chafi^iyy a mis en garde contre Hafs Al-Fard devant une assemblée de gens, il lui a dit :

لقد كفرتَ بالله العظيم

(Laqad kafarta bil-Lahi l-^Adhim)

ce qui signifie:« Tu as mécru en Allah Celui Qui a la supériorité absolue sur tout ce qui est supérieur. »

Dénoncer les personnes qui mentent au sujet de l’Islam est un devoir

Ach-Chafi^iyy a dit aussi au sujet de son contemporain Haram Ibnou ^Outhman qui rapportait les hadith en mentant : « Rapporter des hadith de Haram, c'est haram. » L'Imam Malik quant à lui a récusé son concitoyen et contemporain Mouhammad Ibnou 'Ishaq l'auteur du livre "Al-Maghazi". Il a dit de lui : « C'est un menteur » et l'Imam Ahmad a dit : « Al-Waqidiyy est un pilier du mensonge.» De nos jours, la déviation a grandi et s'est propagée davantage, à tel point que nombreux sont ceux qui parlent de l’Islam sans science. Certains orateurs osent même contredire le Qour’an et falsifier les dires du Prophète, en se cachant sous l’apparence de la sounnah. Ils égarent ainsi les musulmans qui ont soif de connaître l’Islam, la religion de vérité. Il est donc obligatoire de mettre en garde les gens contre ces personnes.

Date de dernière mise à jour : Mar 26 déc 2017